Blòm Myraland

Cette lettre c'est une carte blanche dans laquelle je peux vous parler de plantes, de jardins (CCJ ou autres), de nature etc...

aujourd'hui je vous emmène dans un des jardins de l'association Cotentin Coté Jardins : Blòm Myraland.

Dsc 1683   Dsc 1698

C'est un coin de verdure au cœur des Marais du Cotentin : Blòm (fleur) Myraland (pays des marais) dans la langue viking....

Quand nous arrivons André, chapeau vissé sur la tête vient de tailler l'imposante clématite armandi et un rosier liane qui ornent la façade de la maison aux murs de chaux. Ce qui frappe le visiteur c'est la luxuriance du lieu, partout où le regard se pose le végétal est à l'honneur .

Achetée voilà une quarantaine d'année, la propriété de 6000 m2 environ est entièrement arborée.

Dsc 1716   Dsc 1724

On pénètre dans cet espace comme dans un jardin secret où chaque recoin réserve une surprise. Petits chemins bordés de fougères scolopendres sous les frondes des arbres ; d'abord les Eucalyptus aux troncs clairs qui se desquament ; souvent malmenés par le vent ces derniers se couchent parfois sur le sol offrant à nos regards des formes innatendues.

Dsc 1670​​​   Poivrier de sichuan zanthoxylum piperitum 2

Dans une clairière un plantureux potager de 500 m2 assure les besoins en légumes de la famille (choux, haricots verts, pommes de terre,salades,tomates,,,,) et juste à coté des pommiers à cidre ; nous sommes en Normandie quand même.

La ballade se poursuit parmis les arbres, pins noirs d'autriche,une quarantaine d'espèces de conifères, plus de 30 variétés de magnolias et autant de chênes, bouleaux, acers, stewartias, zanthoxylums, hydrangeas et beaucoup d'autres arbres, arbustes, rosiers et vivaces.

Cà et là quelques espaces dédiés aux fleurs dont l 'épouse d'André assure l'entretien et la mise en forme puis posés contre une haie les nombreux semis et boutures que le maitre des lieux réalise : « j'achète, j'échange, je sème, je bouture , parfois ça marche, parfois c'est un peu moins bien, alors je recommence.. c'est l'école de la patience.... »

Dsc 1672   Dsc 1698

Pour l'entretien « le travail ne manque pas il faut tailler souvent les branches des grands arbres pour que les plus petits trouvent la lumière, déplacer certaines plantes en fonction de leurs besoins mais maintenant avec la maturité des plantes on arrive à un certain équilibre et c'est plus facile. »Acer griseum​​   Dsc 1712

Dans cet espace dense, c'est une succession de petits chemins qui vous invite à la découverte et au voyage ; arborétum et jardin à la fois c'est un lieu où il fait bon se perdre et si comme le dit Eric Orsenna : « le jardin est la prolongation naturelle d'une conception de la vie » Blom Myraland en est la parfaite illustration.

Leon Faligot

Jardin de Basroger

Dsc 1677